Imaginer la ville en 2038

Pour répondre à un appel lancé par la municipalité, une quinzaine d’habitants du territoire ont imaginé Azay-le-Rideau en 2038. Le photoclub de la Maison des jeunes les a photographiés devant un lieu de la ville choisi par chacun, dans le but d’en tirer une exposition. Le service culturel de la ville a ainsi souhaité associer les volontaires, le photoclub et le Parc naturel Régional, « qui revoyait sa convention avec l’État jusqu’en 2038 », précise Mickaël Achard, responsable du service. « Il a fallu une année pour faire aboutir ce projet qui associe différents partenaires et différentes volontés ».
Quelques citations sont présentées sur les panneaux d’exposition, alors que les témoignages étaient développés. « Nous ne pouvions pas tout retranscrire, nous avons fait des choix en essayant de montrer une diversité de sujets », explique l’agent en charge de la culture et de la communication. 
Place de la République, on peut lire sur un panneau d’exposition présenté par Éric, responsable de l’hôtel Le Grand Monarque, « En 2038, Azay-le-Rideau deviendra la porte sud-ouest de la Métropole de Tours, remplaçant ainsi Ballan-Miré. » Un peu plus loin, sur un autre panneau, situé rue du Château, Willy, responsable de Génétique Actions, précise : « En 2038, Azay-le-Rideau aura un centre-ville totalement adapté aux personnes à mobilité réduite, avec des commerces et un château accessibles. »
Une exposition à découvrir dans les rues du centre-ville.