Une disco-soupes à la MDJAC

Vendredi soir, l’association Si ta mère voyait ça ! proposait sa disco-soupesà la MDJ. Une cinquante de personnes ont répondu à l’invitation.
Mais c’est quoi une disco-soupes ? Une session collective et ouverte de cuisine de fruits et légumes rebuts ou invendus dans une ambiance musicale et festive. 
Si ta mère voyait ça ! est satisfaite d’avoir pu proposer au public ridellois un programme varié, culturel et enrichissant.

La soirée a débuté par une série de contes et de poèmes libertins de la compagnie de théâtre Les diseurs-5. Sukura a enchaîné avec une lecture musicale du roman d’Emmanuel Adely La très bouleversante confession de l’homme qui a abattu le plus grand fils de pute que la terre ait porté. Max Lô, accompagné de ses musiciens, a clôturé la soirée par un concert aux sons d’Afro-Beat aussi dansant qu’émouvant.

La disco-soupes s’est poursuivie samedi, chargée d’animations et concerts : lectures, du Kamishibai, des contes pour les plus jeunes, un quiz musical déjanté et MyBodyHorse.