Silence ! On tourne avec les anciens

Une fois par semaine, le vendredi, une douzaine de personnes âgées se retrouvent l’après-midi à la maison des jeunes d’Azay grâce à Agevie. Les personnes âgées, qui sortent peu de chez elles, peuvent ainsi vivre des temps riches de relations et de rencontres, dans un environnement stimulant.
Chacun prend le temps de se connaître et tous sont heureux de se retrouver. Parfois, on y chante, on fait travailler sa mémoire sous forme de jeux, on réalise des travaux manuels. Récemment, les anciens sont aussi allés visiter la forteresse de Montbazon, guidés par Michel Quantin, passionné d’histoire, avec lequel un projet sur le Moyen Age a été envisagé.

Retour sur les lieux de l’enfance

Souvent, on y évoque ses souvenirs ensemble, ce qui a donné l’idée à Christelle Lorenzotti, responsable d’Agevie sur le secteur de recueillir la mémoire des anciens, souvent encore très vive. Une idée qui a soulevé l’enthousiasme de Philippe Lelièvre, responsable de la MJC, et de Michel Quantin et de Jean-Pierre Minette, photographe du club photo.
Ensemble, ils ont choisi d’emmener les personnes âgées sur les lieux de leur enfance. Ce fut le cas pour Mme Rigaud, de Cheillé, dont les nombreux souvenirs d’enfance ont été enregistrés et l’interview filmée.
La prochaine séquence devrait avoir lieu à Richelieu, avec Mme Faury. L’équipe a même choisi d’aller plus loin et de monter un projet intergénérationnel avec les écoliers ou les collégiens,

Pour leur montrer ce qu’était la vie de tous les jours lorsque les anciens avaient leur âge et comment l’histoire prend corps avec les souvenirs de nos aînés. Nous voulons pouvoir leur transmettre ces souvenirs avant qu’ils ne disparaissent.

précise Christelle Lorenzotti.