Deux soirées en musique

Pour sa première fête de la Musique, organisée dès vendredi soir, la maison des jeunes a su donner le ton. Installé dans l’herbe, derrière la piscine près des bords de l’Indre, un public de tout âge est venu applaudir l’école de musique l’après-midi, puis, avec Léo aux machines, plusieurs groupes en soirée proposant des musiques allant du grunge au hard rock ou punk rock avec Ouazo, Hit and J ou Split 06. Une ambiance sympathique qui a permis de découvrir la chaleur et la douceur harmonieuse de la voix de la belle Najoi Belhadj (*) chantant seule, en s’accompagnant à la guitare des compositions mêlant soul, musiques orientales et africaines.

Le samedi, la commune avait choisi de retrouver une fête de la musique locale, sans groupes extérieurs comme c’était le cas lors des années précédentes. Devant le château, une scène était proposée où l’après-midi on a pu applaudir l’orchestre de jazz de l’école de musique mais aussi les élèves. Le soir, avec une ambiance de marché gourmand, de nombreux visiteurs se sont attardés aux terrasses pour écouter quelques groupes disséminés dans les rues ou devant le château.

(*) Elle sera à Vaugarni en novembre.